LA FOI - ACADEMIE DE L'EVEIL

La foi est un mot D’UNE GRANDE PUISSANCE.
Nous nous rappelons d’ailleurs tous de cette phrase culte décrivant cette « FOI qui a le pouvoir de soulever des montagnes ».
Pour l’avoir, moi-même expérimentée « LA FOI », LA VRAIE FOI est en effet la clef unique de tous miracles et de toutes matérialisations quelques qu’elles soient.
Ce que vous devez savoir c’est que la foi ne se limite pas qu’à un aspect religieux. Je l’aborde moi plus en termes d’énergie.
Combien de fois n’avez-vous pas entendu lors de récits de réussites fulgurantes, l’importance quasi incontournable qu’a joué alors la foi dans tout le processus de matérialisation?
Tout semblait en effet, aller de travers, cependant le protagoniste raconte comment grâce à sa foi, il a pu surmonter les obstacles les plus fous et arriver à atteindre son objectif.
Combien de fois n’avez-vous pas vous même affirmé avoir la foi en vous ou en vos projets?
Pourtant il arrive souvent que beaucoup continuent de lutter au quotidien et affirment avoir du mal de garder LA FOI face aux nombreux défis quotidien. Ils disent « se battre » sans arrêt, pour souvent des résultats médiocres. Beaucoup se sentent alors découragés et gardent en eux cet arrière-gout amer d’avoir tout donner pour presque rien.
Est-ce aussi votre cas ?
Avez-vous l’impression d’être sans cesse dans une lutte ? De tout donner pour de maigres résultats, alors que d’autres à côté de vous y arrivent si facilement ?
Vous êtes-vous déjà demandés pourquoi c’était plus facile pour certains qu’à d’autres ?
Que savent-ils que vous ignorez ?
Que font-ils que vous ne faites pas ?
Comment faire pour avoir la vraie foi et la garder en dépit de tous les obstacles ?
Rassurez-vous j’ai été moi-même confrontée aux mêmes interrogations.
J’ai vécu longtemps dans une vie de lutte quotidienne et malgré toute ma bonne volonté, et surtout toutes mes multiples prières, j’avançais difficilement. Jusqu’au jour où j’ai compris que ce que j’appelais à l’époque « la foi » ne l’était pas vraiment et que la lutte ne s’estomperait que lorsque je mettrais en œuvre, dans tous les aspects de ma vie « LA VRAIE FOI ».
Commençons par définir la foi.
QU’EST-CE QUE LA FOI ?
J’ai souvent posé cette question lors de mes différentes consultations en cabinet et j’entendais souvent des réponses diverses. Les plus courantes étaient celles-ci :

  • La foi c’est croire en soi.
  • La foi c’est garder l’espoir en ce que l’on veut.
  • La foi c’est avoir confiance, etc….

En résumé la plupart des gens désirent ardemment réussir mais ignorent les bases fondamentales d’une réussite aisée : Avoir la vraie foi.
La foi, ce n’est pas seulement croire. Pourquoi alors inventer le mot « foi »? Autant continuer à dire « qu’on croit ».
La foi, ce n’est pas non plus « garder l’espoir ». C’est bien plus que cela.
La foi, c’est encore moins n’avoir que confiance.
En réalité, la vraie foi, c’est :  la ferme assurance de quelque chose qu’on a déjà alors qu’elle n’est pas encore matérialisée dans notre monde physique. En trois mots c’est : croire sans voir.
C’est facile de simplement « croire » ou « d’espérer ». L’espoir en effet c’est attendre, certes, quelque chose qui n’est pas encore là, mais, dans l’espoir, on y trouve mêlés, toutes nos peurs, tous nos doutes, et toutes nos craintes.
« Et si je n’arrivais pas ? »
« Et si je me trompais ? »
« Et si je mettais en place un plan B ? Au cas où ? »
« Et si, …. Et si, … »
Où il y a le doute, il n’y a pas de vraie foi. C’est cela la réalité.
Une réalité que vous devez intégrer dès aujourd’hui. Si le doute persiste il ne peut en aucun cas s’agir de vraie foi, mais peut-être, d’une croyance, d’une confiance ou même d’un simple espoir. Le mot « sans doute » doit absolument accompagner ces termes si l’on veut parler de véritable foi.

Comment développer la foi ?
Il n’y a qu’une seule façon de développer la foi : Convaincre son inconscient de la présence IMMÉDIATE de cette « chose qu’on demande » dans son monde physique.

PREMIERE ETAPE
Pour cela vous devez en premier lieu, travailler à votre VISION. Avoir une idée claire de ce que voulez. Rappelez-vous, votre inconscient est un formidable exécutant. Il exécute sans se poser de question, tous les ordres qui lui sont donnés, qu’ils soient pour votre meilleur ou pour votre malheur. Il est donc très important que vous appreniez dès aujourd’hui à communiquer avec lui en parlant son langage. Son mode de communication reste : les images et les émotions. Cela veut dire que tout ce que vous concevez comme « vision », bonnes ou mauvaises, sont pour lui des ordres et que vos ressentis l’orientent dans les stratégies qu’il vous demandera de façon consciente ou inconsciente de mettre en place. Il est donc pour vous, indispensable d’avoir les bonnes visions et les bonnes émotions. Voici un exercice à mettre en place :

EXERCICE : Procurez-vous un cahier que vous pouvez appeler « mon cahier de visions » et notez vos plus belles visions en ressentant par avance la joie, et le bonheur de votre accomplissement.
Rappelez-vous, la vraie foi c’est : la ferme assurance de quelque chose que vous avez déjà alors qu’elle n’est pas encore matérialisée dans votre monde physique. Prenez donc une habitude QUOTIDIENNE de vivre par avance tous vos accomplissements.
Voici quelques règles que vous devriez néanmoins respecter :

  • Toutes vos visions doivent absolument être au présent
  • Toutes vos visions doivent être à l’affirmatif. Evitez le plus possible les tournures de phrases négatives.
  • Commencez vos phrases le plus souvent par « je ».

Et voilà vous commencez déjà à éduquer votre inconscient à concevoir la réalité IMMÉDIATE de vos matérialisations. Le processus de foi commence alors. Quelle est donc la prochaine étape ?

DEUXIÈME ETAPE
En second lieu, vous devez prendre l’habitude de vous connecter tous les jours à votre inconscient pour des « visualisations » régulières. En effet comme nous l’avons expliqué plus haut, les images et les émotions sont les modes de communication de votre inconscient qui lui-même les exécute sans se poser de questions. Ne l’oubliez jamais !
Faites très attentions aux images et aux pensées que vous nourrissez régulièrement en pensant à vos projets. Les images et les émotions de « luttes, de frustrations » engendrent « luttes et ralentissements », de même que les images « d’accomplissements et d’avoir déjà facilement » engendrent « fluidité et rapidité d’exécution ». Comment vous y prendre ? Voici un exercice à mettre en place :

EXERCICE : Choisissez une technique de votre choix qui favorisera la mise en veille de votre esprit conscient, de façon à vous connecter en direct à votre inconscient.
Certains choisirons de rentrer dans un état méditatif, ou d’écouter une musique qui leur permette de se détendre. J’aborderais dans un prochain article plusieurs techniques qui vous permettront d’arriver à ce résultat qu’on appelle « fréquence de base ».
Lorsque vous vous sentirez détendu, imaginez en prenant plaisir à le faire, votre accomplissement dans tout son idéal en le ressentant dans « toutes vos tripes ». Votre inconscient à ce moment précis, enregistre fidèlement l’information que vous lui donnez et travaille déjà à des superbes stratégies pour leur matérialisation idéale.
Faites ces exercices QUOTIDIENNEMENT. Ancrer en vous votre vision et ressentez déjà ses effets dans votre vie IMMÉDIATE. Vous implantez à ces moments précis en vous LA VRAIE FOI.
Dans un prochain article nous aborderons quelques techniques pour travailler sur vos peurs, vos doutes, vos craintes afin que vous retrouviez une fluidité dans vos actions durant le processus de matérialisation.

A votre réussite!

Rédacteur pour l’académie de l’éveil

 Molongo Martine

Master Coach international et thérapeute quantique

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à le partager avec d’autres.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Share your awakening